EDIMBOURG : une capitale festive, chaleureuse, hors du temps

edimbourg

Capitale de l’Écosse depuis 1532, Édimbourg est un concentré d’histoire, un joyau architectural classée au patrimoine mondial de l’humanité. Celle qu’on surnomme l’Athènes du Nord est une des plus belles villes d’Europe.

Construite sur des collines volcaniques, face à la mer du Nord et à l’Europe, c’est une ville conviviale, cosmopolite, resserrée, qui s’inscrit parfaitement dans son environnement naturel. edinburgh-11.jpg

Ce qui frappe de prime abord, c’est son patrimoine architectural exceptionnel.

La partie haute à flanc de rocher,  dénommée « Old Town », correspond à la vieille ville médiévale. Très bien préservées, ses nombreuses rues et ruelles offrent une atmosphère d’un autre temps, typiquement écossaise.

edimbourg 

La visite du château du XIe siècle, emblème d’Édimbourg, s’impose avec sa vue splendide sur le littoral et la ville. En contrebas, la cathédrale Saint-Gilles du XVe siècle, est un centre important du Presbytérianisme (forme de protestantisme né en Suisse avec Calvin).

edimbourg

L’artère principale, le « Royal Mile« , conduit à la ville nouvelle néoclassique, « New town ». Ses réalisations de style géorgien ont grandement influencé l’urbanisme européen (urbanisme harmonieux, bon goût).

edinburgh-4Au bout de cette voie royale qui regorge de pubs et de boutiques, se trouvent le Parlement écossais. Plus loin, le Palais royal de Holyrood, fondé en 1128, est toujours utilisé par la reine Élisabeth II.

holyroodhouse.jpgLe parc du palais est situé à l’emplacement d’un ancien volcan. Il offre une ascension revigorante jusqu’à son sommet, appelé « le siège d’Arthur ». La vue sur la ville et ses alentours y est imprenable, en particulier au soleil couchant.

La Calton Hill qui lui fait face offre un panorama tout aussi splendide.edinburgh-38

La ville regorge de musées d’une grande richesse, que ce soit:

  • la « National Gallery of Scotland » et son panorama vertigineux de la peinture, de Vinci à Monet en passant par Rembrandt,
  • la « Scottish National Portrait Gallery » et sa série de portraits de grands Écossais,
  • le « Museum of Scotland » qui contient la mémoire de l’Écosse depuis la préhistoire,
  • le musée des écrivains (entre autres Stevenson, Scott et Burns),
  • le musée d’Edimbourg,
  • jusqu’au palais flottant, le Britannia.

road-2Le climat étant rude une grande partie de l’année, une visite d’un des plus beaux jardins botaniques du monde, le « Royal Botanic Garden », avec ses immenses serres de 20m de haut aux 20 climats, est fortement recommandée.

Les enfants ne sont pas oubliés avec « Our Dynamic Earth », un incroyable voyage aux origines de la Terre ou à l’  » Edinburgh Dungeon  », petit musée relatant l’Écosse du XVIIIe siècle qui donne des frissons. Enfin, the « Scotch Whisky Experience » est un musée ludique qui explique le processus de fabrication de la fameuse boisson.

Pour profiter de la convivialité des Écossais, il importe de fréquenter assidument les nombreux salons de thé de George Street ou les pubs anciens de Grassmarket. Ce vieux marché en activité offre une vue étonnante en contre-plongée sur le château.

edinburgh-9.jpg

Au fil des thés, bières ou whiskies, on goûtera avec délice à la simplicité et la chaleur de ce peuple à l’accent rocailleux.

Les spécialités culinaires telles que la panse de brebis farcie (le haggis), le coq de bruyère (grouse) ou le Bœuf d’Aberdeen Angus se dégusteront de préférence dans un des quatre restaurants étoilés de la ville.scotland-18

Édimbourg est une des capitales culturelles les plus dynamiques d’Europe.

Elle est réputée pour ses douze festivals annuels. Le « Fringe » au mois d’août propose plus de 1000 spectacles et attire plus de 2,5 millions de visiteurs . Le festival de Hogmanay au Nouvel An comporte une procession de torches, un jeu de piste à travers la ville, de nombreux marchés de Noël, des concerts et des feux d’artifice.

Plages, monts et lochs (Lomond ou Stirling) se trouvent à moins d’une demi-heure du centre-ville.

Il n’est pas nécessaire d’aller jusqu’aux Highlands pour découvrir quelques traditions écossaises telles que le Burryman (homme recouvert de chardons) à Queensferry ou les Highland Games (jeux typiquement écossais).

Hors du temps, chaleureuse, festive, Edimbourg est la porte d’entrée de l’Écosse. Elle offre un vaste aperçu de l’humanité et du génie du peuple écossais.

Aller plus loin :

A travers l’Ecosse- Robert Louis Stevenson

 

Publicités